l'esprit léger. Donner - Recevoir

Le don qui, dépouillé de nos idées de négoce ou de commerce, est bien le « sacrifice inutile », le pari sur l’impossible, l’avenir – le don du rien. La meilleure part de l’homme.

Jean Duvignaud (1921-2007) Philosophe, écrivain, critique de théâtre, sociologue, dramaturge, essayiste, scénariste et anthropologue français, Jean Duvignaud était porté par l'ambition de déchiffrer le monde, sans relâche. Occupant une place d'importance dans le monde intellectuel français, il était un défricheur de sujets inédits, gourmand d'idées novatrices, axant ses recherches sur la fête, le don ou le rire, sans appartenance à une école de pensée mais ouvert sur le monde et n'a eu de cesse de chercher à savoir comment les événements, aussi subtils soient-ils, devenaient culture. C'est au milieu des années soixantes Françoise Gründ et Chérif Khaznadar ont fait la connaissance de celui qu'ils ont considéré comme leur "maître". C'était en Tunisie, à Hammamet au Centre de Hautes Études Théâtrales fondé par Claude Planson qui dirigeait alors l'Université du Théâtre des Nations et avec lequel Chérif Khaznadar s'était lié d'amitié avant de devenir son collaborateur. Jean Duvignaud présida la Maison des Cultures du Monde de 1982 à 2000. Il fonda et dirigea la revue Internationale de l'Imaginaire.

Jean Duvignaud (1921-2007) Philosophe, écrivain, critique de théâtre, sociologue, dramaturge, essayiste, scénariste et anthropologue français, Jean Duvignaud était porté par l'ambition de déchiffrer le monde, sans relâche. Occupant une place d'importance dans le monde intellectuel français, il était un défricheur de sujets inédits, gourmand d'idées novatrices, axant ses recherches sur la fête, le don ou le rire, sans appartenance à une école de pensée mais ouvert sur le monde et n'a eu de cesse de chercher à savoir comment les événements, aussi subtils soient-ils, devenaient culture. C'est au milieu des années soixantes Françoise Gründ et Chérif Khaznadar ont fait la connaissance de celui qu'ils ont considéré comme leur "maître". C'était en Tunisie, à Hammamet au Centre de Hautes Études Théâtrales fondé par Claude Planson qui dirigeait alors l'Université du Théâtre des Nations et avec lequel Chérif Khaznadar s'était lié d'amitié avant de devenir son collaborateur. Jean Duvignaud présida la Maison des Cultures du Monde de 1982 à 2000. Il fonda et dirigea la revue Internationale de l'Imaginaire.


Featured Posts
Recent Posts
Search By Tags
Pas encore de mots-clés.
Follow Us
  • Facebook Basic Square
  • Twitter Basic Square
  • Google+ Basic Square